Passer directement au contenu principal

We'd prefer it if you saw us at our best.

Pega.com is not optimized for Internet Explorer. For the optimal experience, please use:

Close Deprecation Notice

Réponse de Pega au procès Appian

10 mai 2022, formulaire 8K

Voir le formulaire >

Nous contestons fermement les allégations et le récent jugement, qui ne s'appuient sur aucun élément matériel du dossier, ni sur aucun fondement juridique et sont le résultat d’une erreur significative. Nous avons de solides arguments pour casser cette décision, et nous poursuivons activement toutes les options légales. Pour rappel, la procédure d’appel peut durer plusieurs années et aucune condamnation au paiement d'une somme ne saurait être exécutable avant la fin de cette procédure. 

Ce verdict n’a aucun impact sur nos produits ni sur nos capacités de ventes et services. Pendant toute durée de cette procédure, nous continuerons d’accompagner nos clients dans leur transformation digitale pour qu’ils puissent se préparer aux enjeux de demain.

12 mai 2022, formulaire 8K

Voir le formulaire >

E-mail adressé aux employés de Pegasystems Inc. le 12 mai 2022

À l'équipe Pega,

Au nom de l’équipe de direction, je tiens à prendre le temps d'apporter des éclaircissements importants et de répondre aux questions liées à l'action en justice engagée par Appian. Pour être clair, il s’agit d’une affaire civile entre concurrents qui ne donne pas lieu à des poursuites pénales. Comme indiqué dans notre déclaration, Pega conteste fermement les allégations et le récent jugement, qui ne s'appuient sur aucun élément matériel du dossier, ni sur aucun fondement juridique et sont le résultat d’une erreur significative.

Nous avons de bonnes raisons d’interjeter appel et sommes financièrement solides.

Nous avons toute confiance dans le bien-fondé de notre appel. La procédure d’appel peut durer plusieurs années et aucune condamnation au paiement d'une somme ne saurait être exécutable avant la fin de cette procédure. Pega a la capacité financière de payer les sommes auxquelles elle serait condamnée, le cas échéant.

Aucune restriction n'affecte la manière dont Pega développe, vend ou fournit des services sur ses produits, aujourd'hui ou à l’avenir.

La capacité de nos clients, prospects et partenaires à utiliser nos produits n’est pas remise en question et ce, quelle que soit l'issue de la procédure. Nous continuons à investir dans les technologies de pointe et l’innovation, et nous vous demandons s’il vous plaît de continuer à vous engager pleinement et personnellement auprès de nos clients et partenaires.

Il est courant pour les entreprises de logiciels d’analyser la concurrence et ses produits.

En 2012, John Petronio, alors responsable de la veille concurrentielle chez Pega, a engagé un consultant à temps partiel par l’intermédiaire d’un cabinet de recrutement pour effectuer des recherches sur la concurrence. M. Petronio a guidé et supervisé le consultant, créé des vidéos et des formations sur la base de son travail et a dirigé le projet « Crush ». Le consultant a terminé sa mission en septembre 2014 et a reçu un total de 23 000 USD sur les trois ans.

En janvier 2015, Pega a licencié M. Petronio.

M. Petronio est actuellement responsable de la veille concurrentielle chez Appian.

Le PDG d’Appian n’a pu identifier aucun « secret commercial ».

Appian a allégué que le consultant avait fourni à Pega des informations qu’Appian qualifie désormais de « secrets commerciaux », qualification que Pega conteste fermement. Dans son témoignage, le PDG et co-fondateur d’Appian, Matthew Calkins, a admis qu’il ne pouvait identifier aucun secret commercial que Pega aurait prétendument détourné. Au cours du procès, le vice-président de la stratégie produit et directeur technique adjoint d'Appian, Malcolm Ross, a modifié son témoignage quant à ce qui était et n’était pas un secret commercial.

La plupart des secrets commerciaux supposément détournés sont en fait d’importantes limitations et faiblesses des produits Appian. L’un des experts rémunérés par Appian a déclaré qu’il était préférable de « cacher ces faiblesses aux clients ». Ces supposés secrets commerciaux comprennent des défauts majeurs des produits Appian, tels que le risque de perte de données par les clients d’Appian.

Pega s’engage à respecter les normes éthiques les plus strictes.

Au cours de nos 39 années d'existence, nous avons établi de solides relations de confiance avec de nombreuses organisations et gouvernements de premier plan dans le monde. Si un problème survient, nous agissons avec responsabilité. Pega a reconnu que quelques-uns de ses employés avaient eu accès à des versions d'essai gratuites proposées sur le site d’Appian qu’Appian ne souhaitait pas partager avec Pega. Nous avons pris des mesures correctives et mis en place des blocages techniques pour empêcher à l'avenir l'accès à de tels essais gratuits d’Appian.

Les insinuations dans le communiqué de presse d’Appian selon lesquelles le PDG de Pega a eu accès à des versions d'essai gratuites Appian sont catégoriquement fausses.

Pega propose depuis longtemps ses propres essais gratuits au public, y compris à la concurrence, car Pega considère que les versions gratuites ne contiennent aucun secret commercial.

Nous n'envisageons pas de commenter plus avant cette affaire et, afin de nous assurer que vous vous sentez à l’aise pour partager cette information, nous publions cette lettre sous la forme d’un formulaire 8K.

Nous vous remercions pour votre soutien et votre engagement sans faille envers Pega, nos clients et nos partenaires.

Ken

Ken Stillwell | Directeur de l’exploitation et directeur financier | Pegasystems Inc.

Quelques compléments d'informations
Aucune restriction n'affecte la manière dont Pega développe, vend ou fournit des services sur ses produits, aujourd'hui ou à l’avenir.

La capacité de nos clients, prospects et partenaires à utiliser nos produits n’est pas remise en question et ce, quelle que soit l'issue de la procédure. Nous continuons à investir dans les technologies de pointe et l’innovation, comme l'atteste le courrier ci-joint de l'avocat externe consulté par Pegasystems.

Dans le cas peu probable où Pega ait à verser une somme conséquente à la suite de ce verdict, comment fera-t-on ?

Nous avons toute confiance dans le bien-fondé de notre appel. La procédure d’appel peut durer plusieurs années et aucune condamnation au paiement d'une somme ne saurait être exécutable avant la fin de cette procédure. Pega a la capacité financière de payer les sommes auxquelles elle serait condamnée, le cas échéant. Par exemple, en février 2020, Pega est parvenu à lever 600 millions de $ en une seule journée par l'émission d'obligations convertibles. C'est l'un des mécanismes capable de répondre à ce type de besoin inattendu.

Partager cette page Share via LinkedIn Copying...