Skip to main content

We'd prefer it if you saw us at our best.

Pega.com is not optimized for Internet Explorer. For the optimal experience, please use:

Close Deprecation Notice

Les trois facteurs essentiels pour assurer la réussite des projets d’automatisation intelligente

Une étude de Pega montre qu’une meilleure collaboration à l’échelle de l’organisation peut faire toute la différence

Selon une nouvelle étude réalisée par Pegasystems Inc. (NASDAQ : PEGA), l’éditeur de logiciels qui supprime la complexité des processus métier, les entreprises doivent miser sur 3 facteurs pour réussir le déploiement de l’automatisation intelligente : une meilleure adhésion de la haute direction, une stratégie de mise en œuvre à l’échelle de l’entreprise et une gouvernance plus robuste. Dans le cadre de cette étude internationale, le cabinet iResearch a interrogé 1 000 personnes à des postes de cadre, de vice-président et de directeur dans 12 pays et plusieurs secteurs d’activité. L’enquête portait sur le niveau de maturité de leurs projets d’automatisation intelligente en cours.

En plus de souligner le rythme d’évolution étourdissant de la technologie, l’étude met en évidence trois facteurs cruciaux à prendre en compte pour devenir un chef de file de l’automatisation intelligente.

  • Obtenir l’adhésion de la haute direction : La vaste majorité (81 %) des projets d’automatisation intelligente actuels sont menés par un seul membre de la haute direction. Or, pour réaliser leur plein potentiel, ces projets ont besoin d’être soutenus par toute la haute direction. En effet, les 18 % de répondants ayant ce soutien font état de nombreux bénéfices : une meilleure collaboration entre les équipes métiers et techniques, une gouvernance plus robuste, des stratégies plus transversales entre les services et un nombre supérieur de plateformes pour développer de nouvelles applications.

De plus, ces entreprises tendent à voir le développement low-code et l’automatisation intelligente comme un vecteur de leurs transformation numérique. De fait, 72 % de ces organisations mènent actuellement des projets de développement low-code considérés comme intelligents ou matures. Pour les entreprises dont les projets sont soutenus uniquement par la direction technique ou par la direction générale, ce chiffre descend à 51 % et à 48 % respectivement. Leurs projets sont alors considérés au minimum comme intégrés.

  • Désigner autant de soutiens que possible :  Obtenir le soutien des échelons supérieurs n’est pas suffisant. L’étude souligne l’importance de mobiliser les services informatiques et multisciplinaires de l’entreprise pour parvenir à une véritable transformation. Parmi les répondants qui ont fait ce choix, 53 % soulignent que l’entière collaboration de l’ensemble des fonctions métier a permis la conception d’applications au bénéfice de toutes les parties prenantes, et non seulement d’un service cloisonné. En revanche, un quart seulement des répondants bénéficiant d’un seul soutien font état du même niveau de collaboration entre les services.
  • Établir une structure de gouvernance solide : S’il est mis en œuvre judicieusement, le développement low-code permet d’impliquer les utilisateurs métier dans le processus de développement de solutions d’automatisation intelligente. Une structure de gouvernance formelle est donc essentielle pour réduire le risque d’incohérence et optimiser les résultats. Néanmoins, seulement 30 % des répondants signalent disposer d’une telle structure de gouvernance pour tous leurs projets d’automatisation intelligente. Cela souligne encore l’importance d’obtenir l’adhésion de la haute direction. En effet, près de la moitié (49 %) des projets soutenus par la direction complète sont susceptibles d’avoir une structure de gouvernance formelle, comparativement à 26 % des projets pilotés par la direction générale uniquement, et 24 % des projets pilotés par la direction technique.

« L’univers de l’automatisation intelligente évolue rapidement », affirme Eric Musser, directeur général de l’automatisation intelligente chez Pegasystems. « Il y a seulement quelques années, les entreprises qui utilisaient des solutions d’automatisation intelligente auraient été considérées comme pionnières, mais elles ne sont dorénavant que suiveuses. Les défis et opportunités créés par les nouveaux flux de données, les technologies low-code et les possibilités toujours croissantes de l’engagement client forcent les entreprises à mobiliser tous les échelons de leur organisation, en adoptant une approche Center-out qui articule les technologies autour de résultats précis à atteindre pour l’entreprise et pour les clients. C’est ainsi seulement que vous tirerez pleinement avantage de l’automatisation intelligente, aujourd’hui et demain. »


Ressources complémentaires :
Téléchargez le rapport « Don’t get left behind: an enterprise view of the low-code automation landscape » (Automatisation low-code : perspectives des entreprises) : https://www.pega.com/fr/enterprise-view-low-code


Notes à la rédaction :
Cette enquête a été réalisée auprès de 1 000 hauts dirigeants, présidents, vice-présidents et directeurs œuvrant dans les services financiers, les services aux consommateurs, la santé, la pharmaceutique, l’industrie, les médias et la communication, le secteur public et l’éducation. Dans cet échantillon, 42 % des répondants travaillent dans les stratégies ou opérations métier alors que 58 % travaillent dans l’informatique, les logiciels ou l’ingénierie. L’échantillon représente des entreprises présentes dans 12 pays en Asie-Pacifique, Europe et Amériques.


À propos de Pega
Pega fournit à ses clients des logiciels innovants qui suppriment la complexité des processus métier afin d’améliorer leurs prises de décision et leur productivité. Nous aidons les grandes marques internationales à relever leurs plus grands défis : augmenter la valeur vie client, simplifier le service et doper l’efficacité opérationnelle. La technologie Pega repose sur l’IA en temps réel et l’automatisation intelligente. Notre architecture évolutive et notre plateforme low-code vous aident à anticiper le changement et à assurer votre transformation pour préparer l’avenir. Pour plus d’informations sur Pegasystems (NASDAQ : PEGA), rendez-vous sur www.pega.com.


Relations presse :
Nalia Kailali – nalia.kailali@archetpye.co – 06 59 54 18 32
Jade Person - jade.person@archetype.co – 06 68 54 67 94

Toutes les marques déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.


The information contained in this press release is not a commitment, promise, or legal obligation to deliver any material, code or functionality. The development, release and timing of any features or functionality described remains at the sole discretion of Pegasystems, Pegasystems specifically disclaims any liability with respect to this information.

Condividi questa pagina Share via LinkedIn Copying...

Lisa Pintchman
VP, Corporate Communications
Lisa.Pintchman@pega.com
+1 617-866-6022

North America

Sean Audet
Director, Corporate Communications
Sean.Audet@pega.com
+1 617-528-5230

Ilena Ryan
Sr. Manager, Public Relations
Ilena.Ryan@pega.com
+1 617-866-6722

Europe

Joanna Richardson
Director, Corporate Communications
Joanna.Richardson@pega.com
+44 (0) 118 9651 660

Jon Brigden
PR & Communications Manager
Jon.Brigden@pega.com
+44 (0) 118 9398 584

Condividi questa pagina Share via LinkedIn Copying...